Être avocat en droit d’auteur, c’est quoi?

Share Button

Comme vous le savez, je suis (notamment, mais pas exclusivement!) avocat en droit d’auteur.

On me demande souvent en quoi consiste mon activité professionnelle.

Je vais donc essayer de vous expliquer ce que c’est qu’être avocat en droit d’auteur au jour d’aujourd’hui.

1. La diversité d’œuvres et de créateurs

Le droit d’auteur protège les œuvres au sens large du terme (littéraires, artistiques, scientifiques, programmes d’ordinateurs ou logiciels, bases de données etc.). Le travail de l’avocat en droit d’auteur permet donc de se confronter à une très grande variété de créations (des plus artistiques, comme les peintures ou les sculptures, aux plus techniques, comme les programmes d’ordinateurs).

L’avocat en droit d’auteur est également consulté par des interlocuteurs qui peuvent s’avérer très différents:

  • de l’éditeur littéraire à l’éditeur de jeux vidéos;
  • du romancier au producteur de musique;
  • du chercheur à la société pharmaceutique;
  • de la société de gestion collective de droits aux hébergeurs web;
  • du concepteur de sites web à l’architecte;
  • du journaliste au publicitaire;
  • de l’exploitant de bases de données en ligne à la bibliothèque d’une université;
  • de l’artiste plasticien au photographe;
  • du producteur de films aux organismes de radiodiffusion et câblodistributeurs;
  • de l’employeur à l’employé;

Le travail de l’avocat en droit d’auteur est donc extrêmement diversifié et enrichissant tant les interlocuteurs et leurs créations sont infiniment variés.

2. Un droit en perpétuelle évolution

Un autre aspect du métier d’avocat en droit d’auteur qui est très enrichissant réside dans le caractère sans cesse évolutif du droit d’auteur, notamment en raison de l’avènement des nouvelles technologies et du développement d’Internet. Avec les nouveaux outils et les nouvelles possibilités qui se créent chaque jour, de foisonnantes questions juridiques se posent continuellement (voyez par exemple ici). Les nouveaux challenges sont donc constants. Être curieux des développements technologiques et être intéressé par le monde du web est un atout sérieux pour exercer ce métier.

3. Des challenges belges mais aussi internationaux

Être avocat en droit d’auteur, c’est également travailler tant pour des clients locaux (belges) que pour des clients internationaux qui veulent faire respecter leurs droits dans notre Royaume. C’est donc, à nouveau, un challenge extraordinaire car il faut pouvoir jongler avec les conflits de lois et les conflits de juridictions (peut-on agir en Belgique?; quelle loi appliquer: la loi belge ou étrangère? …). Ces thèmes liés au droit international privé m’ont, d’ailleurs, toujours tenu à cœur, comme en attestent mes différents écrits sur le sujet:

4. Le besoin de développer une expertise spécifique tout en demeurant  généraliste

Être avocat en droit d’auteur c’est tout à la fois disposer d’une expertise spécifique en droit d’auteur, sans toutefois négliger les autres branches du droit. Comme l’écrit D.W. Feer Verkade dans la préface de l’ouvrage “La propriété intellectuelle. Evolution historique et philosophique” de M. Buydens, paru chez Bruylant:

“La spécialisation à outrance conduit en effet à méconnaître des enseignements généraux du droit civil (…) on avertit à juste titre des risques d’une spécialisation trop précoce et d’une importance excessive accordée à une connaissance directement utilisable dans le cadre de la profession par rapport au bagage scientifique tels que les principes fondamentaux du droit et l’histoire du droit”.

Combien de fois, en effet, des arguments de procédure (droit judiciaire) ou de droit civil général (la base de notre droit) ont mis mes adversaires en difficulté? De la même façon, si vous donnez un excellent avis en droit d’auteur, mais que vous ignorez le droit des sociétés, il se pourrait que vous passiez à côté d’un problème important et que vous ne conseilliez pas correctement votre client.

Il faut donc développer son expertise du droit d’auteur, mais ne jamais négliger les autres branches du droit.

FredericLejeuneLogo

Frédéric Lejeune, avocat au barreau de Bruxelles

Share Button

A lire également:

2 comments on “Être avocat en droit d’auteur, c’est quoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *