Relation avocat-client: 3 conseils pour bien préparer un procès

Share Button

Comment bien préparer un procès?

Je retiendrai trois conseils qui me semblent les plus importants.

1) D’abord, il faut toujours essayer d’expliciter les choses simplement

C’est principalement le rôle de l’avocat d’essayer de simplifier les faits, le droit… Tout en restant cohérent, précis et correct. Mais il faut toujours tenter de simplifier et de clarifier.

C’est le conseil “Boileau” en référence à la fameuse citation prêtée à Nicolas Boileau: “Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément”.

Ainsi, par exemple, le droit des brevets peut s’avérer complexe car les inventions que les brevets protègent peuvent être très techniques; le droit des marques est, d’un point de vue juridique, compliqué, tout comme le droit d’auteur, mais il est primordial d’exposer tant à son client qu’au juge les choses sans complexité inutile.

C’est un travail difficile mais qui s’avère, en bout de course, payant.

2) Ensuite, il faut avoir un bon dossier de pièces, car les preuves et les faits jouent un rôle essentiel dans un procès

Avant de commencer un procès, il faut donc effectuer un travail d’investigation et d’instruction important.

Le droit est important mais le contexte factuel l’est également ! Parfois, même, vous avez un dossier “peu sexy” sur le plan du droit, mais très bon sur le plan des faits. Et savoir mettre les faits en évidence, les tourner à votre avantage, peut jouer énormément.

Une situation établie en droit peut être très choquante en fait, et les juges sont des humains, pas des robots… ils n’appliquent pas aveuglément le droit.

Bien construire son dossier, avoir de bonnes preuves et raconter une histoire forte qui tient la route sont donc des éléments absolument indispensables et fondamentaux!

3) Enfin, il faut avoir un avocat très créatif

Cela tombe sous le sens, mais c’est évidemment très important.

Créatif pour pallier un dossier difficile en droit ou en fait.

Créatif pour tenter des stratégies difficiles, mais pas impossibles!

Créatif pour les dossiers révolutionnaires (notamment pour certains problèmes liés à Internet).

Créatif pour éviter que l’on vous réponde: “Personne ne l’a jamais fait; il n’y a pas de jurisprudence; c’est impossible”.

FredericLejeuneLogo

Frédéric Lejeune, avocat au barreau de Bruxelles

Share Button

A lire également:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *